Bardage

Vous rêvez d'offrir à votre maison un nouveau look plus chaleureux et accueillant ? Alors le bardage est fait pour vous ! Reste maintenant à choisir le type de matériaux qui vous ira le mieux !

Les bois proposés peuvent être contre collés, massifs ou composite. Différentes classes permettent de connaître sa résistance à l’humidité (classement de 1 à 5). Il peut être présenté sous forme de clins (lames) ou de panneaux.

Bardage bois, quels avantages ?

Votre maison vous plait mais vous aimeriez bien lui offrir une nouvelle apparence, avec pourquoi pas un habillage en bois, des clins horizontaux, verticaux, voire avec pose en diagonale ? C'est beau et cela isole très bien en hiver comme en été. Imaginez, si la paroi formée par les clins est à 50°C en plein été, le mur lui, est à 30°C, ou l'art de cumuler esthétique et performance d'isolation et ceci sans isolation extérieure.


Détails des solutions :
Le bardage bois se fixe sur des tasseaux ou sur barres métalliques perpendiculaires au sens de la pose des clins, elles-mêmes fixées sur les murs de la maison. Il est nécessaire de laisser une lame d'air entre le mur et le bardage, celle-ci est en moyenne de 6 mm.

 

  • Le pin sylvestre : Il doit être classe 3 ou classe 4 avec traitement autoclave. Imputrescible, le pin est un bois qui tire sur le rose avec des noeuds assez durs. Sans peinture, il grise ou devient noir. Si vous optez pour une façade naturelle, la protection du pin contre les mousses et moisissures permettra d’atteindre une bonne longévité. En cas de clins colorés, nous vous conseillons d’opter pour une peinture acrylique, si possible opaque.
  • Le mélèze : De classe 3, il possède des capacités naturelles pour être résistant en extérieur. De couleur blond à brun rougeâtre, c’est un bois dur mais sensible à la déformation. A prendre en compte lors de votre choix avec le temps Il grisaille sans traitement. Il est conseillé de l’huiler régulièrement, cela le protégera d’autant plus contre les moisissures.
  • Le douglas : Imputrescible, classe 3 en autoclave, il résiste aux insectes et champignons. De couleur rouge avec des noeuds moyens, il noircit ou grisaille. Il vous faudra l’entretenir avec un saturateur de teinte pour lui garder sa couleur d’origine.
  • Le red cedar : De classe 3, il résiste en milieu extérieur. C’est un bois haut de gamme, qui se patine dans le temps en tirant sur l’argenté. Il faut l’entretenir régulièrement ou lui laisser sa couleur naturelle.
  • L’épicéa : Classe 3 en autoclave, il résiste aux insectes, à la pourriture et aux champignons. De couleur miel ou tirant sur le vert, ses noeuds sont irréguliers et nombreux. Il noircit et grise avec le temps. Son entretien est le même que pour le pin sylvestre.
  • Le bois composite : Le bois composite est un matériau qui permet d’avoir un aspect bois, sans échardes, sans grisaillement ou changement de teinte. C’est un matériau qui ne se fend pas et ne vrille pas. Très facile d’entretien, le bardage en bois composite possède également un grand nombre de coloris, il ne reste donc plus qu’à faire votre choix.
  • Le bardage pvc imitation bois : Le PVC peut aussi être une solution, si vous souhaitez une imitation bois soignée, qui ne demande pas d'entretien. Traité anti-UV, le PVC peut ainsi mieux résister à la lumière et ses couleurs restent vives sans altération.


    Contactez-nous !